famous poetry
| Famous Poetry | Roleplay | Free Video Tutorials | Online Poetry Club | Free Education | Best of Youtube | Ear Training

Le Verbe Être Analysis



Author: poem of André Breton Type: poem Views: 0

Sponsored Links




Je connais le désespoir dans ses grandes lignes. Le désespoir n'a pas d'ailes, il ne
se tient pas nécessairement à une table desservie sur une terrasse, le soir, au bord de
la mer. C'est le désespoir et ce n'est pas le retour d'une quantité de petits faits
comme des graines qui quittent à la nuit tombante un sillon pour un autre. Ce n'est pas
la mousse sur une pierre ou le verre à boire. C'est un bateau criblé de neige, si vous
voulez, comme les oiseaux qui tombent et leur sang n'a pas la moindre épaisseur. Je
connais le désespoir dans ses grandes lignes. Une forme très petite, délimitée par un
bijou de cheveux. C'est le désespoir. Un collier de perles pour lequel on ne saurait
trouver de fermoir et dont l'existence ne tient pas même à un fil, voilà le désespoir.
Le reste, nous n'en parlons pas. Nous n'avons pas fini de deséspérer, si nous
commençons. Moi je désespère de l'abat-jour vers quatre heures, je désespère de
l'éventail vers minuit, je désespère de la cigarette des condamnés. Je connais le
désespoir dans ses grandes lignes. Le désespoir n'a pas de coeur, la main reste toujours
au désespoir hors d'haleine, au désespoir dont les glaces ne nous disent jamais s'il est
mort. Je vis de ce désespoir qui m'enchante. J'aime cette mouche bleue qui vole dans le
ciel à l'heure où les étoiles chantonnent. Je connais dans ses grandes lignes le
désespoir aux longs étonnements grêles, le désespoir de la fierté, le désespoir de
la colère. Je me lève chaque jour comme tout le monde et je détends les bras sur un
papier à fleurs, je ne me souviens de rien, et c'est toujours avec désespoir que je
découvre les beaux arbres déracinés de la nuit. L'air de la chambre est beau comme des
baguettes de tambour. Il fait un temps de temps. Je connais le désespoir dans ses grandes
lignes. C'est comme le vent du rideau qui me tend la perche. A-t-on idée d'un désespoir
pareil! Au feu! Ah! ils vont encore venir... Et les annonces de journal, et les réclames
lumineuses le long du canal. Tas de sable, espèce de tas de sable! Dans ses grandes
lignes le désespoir n'a pas d'importance. C'est une corvée d'arbres qui va encore faire
une forêt, c'est une corvée d'étoiles qui va encore faire un jour de moins, c'est une
corvée de jours de moins qui va encore faire ma vie.

Sponsor



Learn to Play Songs by Ear: Ear Training

122 Free Video Tutorials

[Video Tutorial] How to build google chrome extensions

Please add me on youtube. I make free educational video tutorials on youtube such as Basic HTML and CSS.

Free Online Education from Top Universities

Yes! It's true. Online College Education is now free!



||| Analysis | Critique | Overview Below |||




There have been no submitted criqiques, be the first to add one below.


Post your Analysis




Message

Free Online Education from Top Universities

Yes! It's true. College Education is now free!







Most common keywords

Le Verbe Être Analysis André Breton critical analysis of poem, review school overview. Analysis of the poem. literary terms. Definition terms. Why did he use? short summary describing. Le Verbe Être Analysis André Breton Characters archetypes. Sparknotes bookrags the meaning summary overview critique of explanation online education meaning metaphors symbolism characterization itunes. Quick fast explanatory summary. pinkmonkey free cliffnotes cliffnotes ebook pdf doc file essay summary literary terms analysis professional definition summary synopsis sinopsis interpretation critique Le Verbe Être Analysis André Breton itunes audio book mp4 mp3



Poetry 184
Poetry 145
Poetry 7
Poetry 188
Poetry 108
Poetry 75
Poetry 158
Poetry 201
Poetry 98
Poetry 39
Poetry 81
Poetry 78
Poetry 201
Poetry 221
Poetry 211
Poetry 170
Poetry 134
Poetry 34
Poetry 208
Poetry 56